Les 80 printemps de Claude Kleinschmidt

Claude Kleinschmidt vient de rejoindre le cercle des octogénaires. Il est né le 22 octobre 1936 à Pfaffenhoffen. Après sa scolarité il intégra l'entreprise de transport familiale en tant que chauffeur livreur. Il termina sa carrière auprès de l'entreprise SIRA à Haguenau avant de prendre sa retraite. Durant son adolescence il défendit pendant quelques saisons les couleurs du football club local et fut membre du corps des sapeurs pompiers de Niedermodern. En 1964 il convola en justes noces avec Annette Finitzer originaire de Alteckendorf. Quatre enfants sont issus de leur union, Christophe, Bruno, Laurent et Anne Laure. Malheureusement ils ont eu la douleur de perdre le fils ainé, Christophe, suite à une pénible maladie. A l'occasion de son anniversaire le jubilaire s'est fait la joie d'accueillir la Maire Dorothée Krieger et son adjoint Christian Vighi, venus lui transmettre les vœux de la municipalité et lui remettre une corbeille garnie.

Georges Munsch a fêté ses 85 ans

Georges Munsch vient de passer le cap de ses 85 ans. Il a vu le jour le 19 mars 1931 à Fontoy en Moselle et est venu s'établir à Niedermodern après le subit décès de son père en 1938. Dix ans plus tard, il a eu la douleur de perdre sa mère.

Durant toute son existence passée, Georges Munsch a été un modèle de fidélité et de constance, aussi bien sur le plan professionnel qu'au niveau associatif. Il effectua l'intégralité de sa carrière active aux Ets Léopold, dont l'usine était située à quelques pas de son domicile. Il témoigna également un attachement indéfectible au club local de football où il occupait le poste de secrétaire durant plus de 60 années. C'est donc avec nostalgie qu'il a assisté tout d'abord à la déconstruction de son lieu de travail et tout récemment à la dissolution de son club de cœur, le FCN.

Le jubilaire profite d'une relative bonne santé, il a certes dû réduire ses activités de jardinage au fil des ans, mais a néanmoins la satisfaction de pouvoir rester autonome à son domicile. C'est au foyer des époux Voltz, chez lesquels il trouva toujours assistance et affection depuis son plus jeune âge, qu'il s'est fait l'honneur d'accueillir le Maire Dorothée Krieger et ses adjoints Eric Haettel et Christian Vighi, venus lui présenter les vœux de la municipalité et lui remettre le traditionnel panier garni.

Les 85 ans de Jean-Frédéric Roess

Jean-Frédéric Roess vient de fêter son 85ème anniversaire. Il est né le 18 février 1931, comme fils ainé de la famille de Jacques Roess et Marie Scherer. Après sa scolarité, il passa avec succès un CAP de boucher charcutier. Un métier qu'il exerça jusqu'à sa retraite avec une exemplaire conscience professionnelle. En 1954, il se maria avec Lucie Ridacker avec laquelle il a eu le bonheur de voir la naissance d'une fille, Isabelle.

Dans le passé, le jubilaire avait acquit une belle notoriété dans le monde sportif en devenant l'emblématique président du Football club de Niedermodern, une fonction qu'il porta durant 4 décennies. C'est donc avec nostalgie qu'il se remémore les événements marquants du club après avoir assisté avec tristesse à sa dissolution survenue lors de la saison passée. Il s'était également activement engagé dans la vie communale en effectuant 5 mandats au sein du conseil municipal local. Son sens du service public l'engagea à intégrer le conseil presbytéral de la paroisse protestante de Pfaffenhoffen/Niedermodern où il siégea durant de nombreuses années.

A présent, Jean-Frédéric profite d'une retraite amplement méritée qu'il passe en compagnie de son épouse Lucie. Le couple a la joie d'être grand-parent de trois filles. Bien qu'éprouvant quelques difficultés physiques dans ses déplacements, le jubilaire continue à rendre de menus services à son entourage et fait régulièrement profiter ses proches de ses talents culinaires. Une qualité à laquelle le Maire Dorothée Krieger, accompagné de ses adjoints Eric Haettel et Christian Vighi, ont eu le loisir de profiter durant leur visite. Les élus honorèrent l'estimé jubilaire en lui remettant une corbeille garnie accompagnée des meilleurs vœux de la municipalité.

85ème printemps pour Elise Geyer

Elise Geyer, native de Wingen sur Moder, vient de passer le cap de ses 85 ans le 28 janvier dernier. En 1956, elle unissait sa destiné avec Jacques Geyer, boulanger-pâtissier de la commune de Niedermodern. De leur union sont issus 3 garçons et deux filles. L’aîné de la fratrie Jacques, est décédé après une longue convalescence suite à un tragique accident du travail survenu à l'Ile de la Réunion, Jean Luc a pris la succession de la boulangerie et Philippe le cadet est domicilié à Forbach. Martine est établie à Strasbourg et Elisabeth a fondé son foyer à La Walck avec Jean Paul Messer.

Dans le passé, la jubilaire a eu une activité bien laborieuse, car outre ses tâches familiales, elle participa à l'exploitation de la boulangerie-épicerie et contribua au développement du magasin. En 1997, elle fut durement éprouvée par le décès subit de son époux et transmit alors le commerce à son fils Jean Luc en continuant à le seconder pendant quelques années.

A présent, elle passe une paisible retraite à son domicile. Malgré quelques difficultés physiques, elle garde une bonne vitalité qui lui permet de tenir le volant de sa voiture. Elle a également le bonheur d'avoir de temps à autre la compagnie de l'un de ses 13 petits enfants ou ses 2 arrière petits enfants. C'est entourée de sa proche famille et de quelques amis qu'elle a accueilli le maire-adjoint, Eric Haettel, venu lui souhaiter les vœux de la municipalité et lui remettre une corbeille garnie.

80 bougies pour Georgette Galand

Georgette Galand, née Cuny, le 23 janvier 1936 à Toulon, vient de passer le cap de ses 80 ans. Durant la période d'occupation allemande, elle rejoint la localité de Moussey dans les Vosges en compagnie de sa mère, tandis que son père officiait sur le croiseur "Suffren", amarré dans le port d'Alexandrie en Egypte au moment de l'armistice. Elle garde un funeste souvenir d'enfance de cette époque, marquée par l'arrestation et la déportation de la totalité des hommes du village de Moussey en 1944.

En 1945, elle revient à Toulon et retrouve son père après 5 années de séparation. Les différentes affectations de son père la menèrent successivement à Kehl et à Strasbourg où elle occupait un emploi dans le service comptabilité des anciennes forges de Strasbourg. En 1959, la jubilaire contracta mariage avec Simon Galand qu'elle avait rencontré au bal de la marine à Toulon. En 1972, le couple s'établissait définitivement à Niedermodern où il fit construire sa maison. Après la naissance de ses deux fils, Christian et Serge, la jubilaire s'occupa de l'éducation de ces derniers. Elle hébergea également durant quelques années ses parents en leurs apportant soins et affection dans leur fin de vie. En 2009, elle fut durement éprouvée par le décès subit du fils cadet, Serge.

A présent, elle passe une agréable retraite agrémentée tout au long de l'année de quelques séjours alternativement dans la région où elle a vu le jour et dans les pays limitrophes de son Alsace d'adoption. Le jour de son anniversaire, le Maire Dorothée Krieger et ses adjoints Eric Haettel et Christian Vighi sont venus lui présenter leurs meilleurs voeux et lui remettre une corbeille garnie au nom de la municipalité

Nous utilisons des cookies pour vous garantir la meilleure expérience sur notre site. Si vous continuez à utiliser ce dernier, nous considérerons que vous acceptez l'utilisation des cookies.