Les 90 printemps de Marguerite SCHMITT 

Marguerite Schmitt vient de souffler ses 90 bougies. Elle est née le 20 juillet 1927, à Zutzendorf, de la famille Georges Duchmann et Marthe Schweyer. Après avoir fréquenté l’école communale, elle a suivi un enseignement professionnel puis a occupé un poste dans un établissement bancaire à Strasbourg.

Elle a uni sa destinée à celle de Jacques Schmitt, originaire de la commune, en 1951. De leur union sont nés trois enfants, deux filles et un garçon.

Le couple a dirigé l’entreprise familiale de plâtrerie jusqu’au décès du mari en 1989. La jubilaire a continué à assurer la gestion administrative avant de transmettre les affaires à son fils Jean-Georges (décédé il y a trois ans).

Marguerite Schmitt a des difficultés à se déplacer, suite à une très mauvaise chute en début d’année qui a nécessité une opération. Cela ne l’a pas empêchée de répondre aux nombreux appels téléphoniques reçu le jour de son anniversaire.

Sa fille Christa, qui habite dans la commune, s’occupe des repas trois fois par jour, et l’infirmière passe durant la journée pour les soins quotidiens.

Pour occuper un peu en ce moment ses longues journées, sa fille lui fait regarder le Tour de France à la télévision, ce qui lui permet de voyager et de visiter la France tout en restant assise.

Son petit-fils William fait sa joie, il lui apporte son affection et s’occupe régulièrement de l’entretien des abords de sa propriété.

Pour marquer ce 90e anniversaire, Mme Schmitt a eu la visite du maire Dorothée Krieger et de son adjoint Eric Haettel venus lui remettre la traditionnelle corbeille garnie.

Les 85 printemps de Jean-Claude GODAR

Jean Claude GODAR vient de passer le cap de ses 85 ans. Il a vu le jour le 18 Juin 1932 au sein de la famille Marcel GODAR et Antoinette GATTY. Il s'est marié à Haguenau avec Monique FAHRNER en 1956. De cette union sont nés 4 enfants, Patrick, Estelle, Jean Martin et Carole. Il a également la joie d'avoir 5 petits-enfants et 2 arrières petits-enfants.

Jean Claude Godar a passé un BAC PRO et a effectué une formation à Romans dans le métier de la chaussure. Il a ainsi contribué à l'essor de l'entreprise familiale et s'est occupé de la partie commerciale lors du rapprochement avec Salamander. Il a occupé ces fonctions jusqu'à sa retraite.

Jean Claude GODAR a une grande passion pour la pêche. Il passait la majorité de son temps libre aux bords des rivières ou encore du Rhin pour taquiner les poissons. Il ne peut malheureusement plus vraiment en profiter aujourd'hui.

Le Maire, Dorothée KRIEGER, accompagné de son adjoint, Christian VIGHI, lui ont adressé les félicitations au nom de la commune et lui ont remis le traditionnel cadeau.

Noce d'or Suzanne et Roland Voltz

La famille de Suzanne et Roland s’est réunie autour d’une bonne table, pour fêter les noces d’or du couple. Suzanne et Roland se sont dit oui le 2 juin 1967. De cette heureuse union sont nés 2 enfants et ils sont les heureux grands-parents de 2 petits-enfants.

Suzanne est née le 16 mai 1945 juste après la fin de la seconde guerre mondiale, elle est la 2ième d’une fratrie de 5 frères et sœurs. Après l'école primaire elle a fréquenté le CEG de Bouxwiller et est ensuite entrée à la poste au centre des chèques postaux à Strasbourg.

Par la suite elle a intégré l'équipe des agents du guichet au bureau de poste de Pfaffenhoffen où son père était facteur. Elle y est restée jusqu'à sa retraite et y a souvent remplacé le receveur quand il était absent. Elle a fait profiter son entourage de ses talents de tricoteuse. Quand ses filles étaient plus grandes et qu'elle avait de la disponibilité, elle a largement fournit les stands d'ouvrages de la paroisse en travaux de crochet, peinture sur soie et autres bricolages. Elle continue de consacrer son temps au Vestiaire de Pfaffenhoffen. Passionnée de lecture elle continue de s'intéresser au monde qui l'entoure

Roland est né le 21 septembre 1945 et a une soeur.  Il a exercé comme peintre en bâtiment pendant toute sa carrière, de longues années à Mertzwiller et en fin de carrière à Pfaffenhoffen. Pas mal de logements de la famille lui doivent la couleur des murs et la tapisserie.

Tous les 2 étaient actifs au sein du Football Club de Niedermodern. Roland d'abord comme joueur puis bénévole. Suzanne comme bénévole, laveuse de maillots et cuisinière pour les joueurs après les entraînements.

90 bougies pour Irène Hoffmann

Irène Hoffmann vient de fêter ses 90 ans. Elle a vu le jour le 13 mai 1927 à Offwiller.

Après sa scolarité elle travailla avec ses parents dans leur exploitation agricole, elle assura également le fonctionnement de la laiterie communale et effectua le portage des DNA à domicile.

En 1963 elle se marie avec Jacques Hoffmann, originaire de Niedermodern. De leur union est issue une fille, Bettina, qui a fondé son propre foyer à proximité du domicile paternel.

En 1996, Mme Hoffmann eut la douleur de perdre son époux.

La jubilaire bien qu’éprouvant quelques difficultés physiques, profite cependant d’une santé satisfaisante qui lui permet de rester autonome à son domicile. La présence quotidienne d’une infirmière, d’une aide-ménagère ainsi que la livraison à domicile des repas par l’ABRAPA, lui rende les journées moins monotones. Elle profite également de la présence quotidienne et rassurante de sa fille et a le bonheur de voir évoluer son petit-fils Yann.

C’est dans ce cercle familial que le maire Dorothée KRIEGER et ses adjoints Éric HAETTEL et Christian VIGHI ont été accueillis à l’occasion de l’anniversaire. Ils présentèrent à la jubilaire les meilleurs vœux de la municipalité et lui remirent la traditionnelle corbeille garnie.

90 bougies pour Marie-Thérèse Wolff

La jubilaire a vu le jour le 6 janvier 1927 à Bitche dans la famille Lucien Wolff et Marie Kallenbrunen. En 1943, à la fin de ses études commerciales, elle a intégré la manufacture de chaussures Godar à Niedermodern dans les services administratifs. Un poste qu’elle a continué à occuper, même lorsque l’entreprise est tombée sous le giron de Salamander, et ce jusqu’à sa retraite en 1986.

Elle est d’ailleurs très fière de ses quatre médailles de travail (argent, vermeil, or et grande médaille or) obtenues durant sa carrière professionnelle. En 2010, suite à une mauvaise chute et une convalescence de plus de 6 mois, elle éprouve des difficultés dans ses déplacements, mais elle garde un bon moral et toute sa rigueur dans l’accomplissement de sa vie quotidienne. La présence journalière d’une aide-ménagère, d’une infirmière et du traiteur pour la livraison du repas, lui rend les journées moins monotones. Le jour de son anniversaire, le maire Dorothée Krieger et ses adjoints Eric Haettel et Christian Vighi sont venus lui présenter leurs meilleurs vœux et lui remettre le cadeau d’usage au nom de la municipalité.

 

Nous utilisons des cookies pour vous garantir la meilleure expérience sur notre site. Si vous continuez à utiliser ce dernier, nous considérerons que vous acceptez l'utilisation des cookies.